Catégories     Commentaires

Stich der Kriebelmücke  Piqûres des mouches noires sur le cheval

La « piqûre » de la mouche noire est considérée comme l’élément déclencheur de la dermite estivale. Contrairement aux moustiques qui sucent le sang avec une trompe de type piqueur-suceur, les minuscules mouches noires se râpent littéralement à travers la surface de la peau de cheval avec l’aide de leurs mandibules relativement grandes. Elles lèchent les plaies pour prendre leur repas de sang. Les mouches noires sont des « hématophages qui mordent » car elles mordent et causent de larges plaies profondes sur le dos des animaux. Les sécrétions salivaires des mouches noires contiennent des fluidifiants et des anticoagulants afin que le sang soit retenu dans la plaie profonde (les réservoires) et que la simulie puisse le boire.  

Dans nos régions, il existent environ 50 différentes espèces de mouches noires qui mesurent env. 5 mm. C’est surtout pendant la période de reproduction que les mouches noires femelles ont besoin de beaucoup de sang et qu’elles sont biologiquement focalisées sur la recherche de sources de sang. Le sang dont elles ont besoin provient souvent des chevaux et est absorbé pendant la « piqûre de la mouche noire » ce qui provoque souvent la dermite estivale au grand regret des propriétaires de chevaux.

Lors de sa chasse au sang de cheval, la mouche noire privilégie les domaines de chasse humides tels que les cours de ruisseaux, les mares et les prés humides. Les grands essaims de mouches noires peuvent parfois même semer la panique auprès des chevaux. Les mouches noires attaquent généralement en matinée ou en fin d’après-midi. Par temps lourd et humide, les mouches noires sont particulièrement actives. L’attaque est guidée par l’odorat des insectes mais l’odeur corporelle et l’odeur de transpiration jouent un rôle important. Contrairement aux moustiques, on ne trouve les mouches noires qu’à l’extérieur. On ne les retrouve pratiquement jamais dans les écuries ou dans les appartements.

Der Kriebelmückenstich  Que déclenche la piqûre d’une mouche noire?

Les morsures/piqûres de mouches noires sont très douloureuses et engendrent la plupart du temps des plaies ouvertes. Par la piqûre respectivement la morsure, la mouche noire injecte une sécrétion salivaire dans la plaie. Cette sécrétion salivaire fluidifie le sang et réduit la coagulation. Ceci provoque une réaction auto-immunitaire de l’animal attaqué. Pour sa défense, le corps attaqué libère alors de l’histamine pour bloquer l’infiltration des substances étrangères à l’organisme et nuisibles des mouches noires. L’histamine irrite les extrémités nerveuses, fait gonfler les tissus et déclenche de fortes démangeaisons – tout ceci aboutit finalement à l’inflammation de la plaie.

La sécrétion salivaire de la mouche noire qui pénètre sans cesse dans les plaies ouvertes, empêche la guérison de la plaie. L’attaque des mouches noires s’effectue généralement en groupe. Les zones privilégiées chez le cheval sont la partie intérieure des cuisses, la base de la queue, le ventre ou la crinière. Le cheval, surtout celui souffrant d’eczéma, développe un fort besoin de se frotter. A cause du frottement, il perd ses poils et des zones irritées et purulentes (dermite estivale) peuvent se former. La plaie ouverte et la dermite estivale attirent encore plus de mouches noires et de moustiques ce qui aggrave l’eczéma.

 

Anti Kriebelmücke  Comment éviter les piqûres des mouches noires (barrage) ?

Pour pouvoir éviter la piqûre/morsure de la mouche noire, il faut maintenant "arrêter l'attaque des mouches noires". Efficacement stopper l’attaque des mouches noires signifie éviter toute réaction allergique et éviter la dermite estivale de l’animal! Il est possible de faire barrage aux attaques des chevaux par les mouches noires et donc aux piqûre/morsure de la mouche noire grâce à une phéromone spécialement développée pour les mouches noires et les cératopogonides.


Les phéromones sont des substances sémiochimiques (normalement des sécrétions glandulaires) qui sont utilisées pour la communication entre individus d’une même espèce (ici spécifiquement les mouches noires). Cette phéromone spécifique est un transmetteur biochimique qui contrôle la communication entre les mouches noires. Afin de leur faire barrage et d’éviter leurs piqûres, on utilise ici une phéromone d’alarme. Ce transmetteur chimique simule un comportement de fuite auprès de la mouche noire qui part à la recherche d’une nouvelle proie.

 

Anwendung Anflugstopp Kriebelmücken  Utilisation – barrage à mouches noires

Le produit Stop mouches noires est appliqué à 3 ou 4 endroits sur les chevaux et autre bétail. Les phéromones sont contenues dans une structure infime, poreuse et homogène (matrice) et sont libérés de manière constante sur une longue période. Cette démarche hautement technologique transforme le produit en une préparation à libération prolongée. Les phéromones sont stockées et lentement libérées. Grâce à cette émission homogène, les « phéromones d’alarme » protègent durablement le cheval contre les mouches noires. L’effet dure jusqu’à 24 heures, une application par jour est donc suffisante.


 

Nous serions ravis de répondre à vos questions concernant les mouches noires:

• Comme faire barrage aux mouches noires?
• Quel est le lien entre les mouches noires et la dermite estivale ?
• Comment protéger les chevaux des mouches noires? 
• Qu’est-ce qui aide en cas de piqûre de mouche noire?
• Comment éviter les piqûres de mouches noires?
• Qu’est-ce qu’une réaction allergique aux mouches noires?

 

© Copyright
peticare® by PETICARE International SA